MICHEL SIMOND

Premier réseau national de conseil en cession et reprise de commerces et entreprises.

En savoir + sur nous

Trouver un cabinet

info@msimond.fr

0 825 08 11 08 : 0,15 € / min

Se connecter

Michel Simond
22/12/2017

Commentaire de Erwan LASSALLE, directeur cabinet Michel Simond St Brieuc - Vannes - Brest

Dans les départements des Côtes d’Armor, du Morbihan et du Finistère, les établissements de bar licence IV sont pour l’essentiel de petites ou moyennes tailles excepté sur les villes de Brest et Lorient.

Pour les établissements avec un chiffre d’affaires inférieur à 150 000€, la tendance des prix de vente sur notre secteur se situe entre 65 et 75% du CA HT et se rapproche de la tendance nationale pour les établissements réalisant un chiffre d’affaires entre 150 000€ et 250 000€ soit entre 85 et 90% du CA HT.

Les emplacements de bord de mer ou d’hyper centre-ville sont les plus prisés et plus précisément les établissements qui ont su se diversifier en apportant une thématique : bar à vin, à bière, rhumerie et cocktails… et arrivent à capter une clientèle fidèle et à pouvoir d’achat.

En milieu rural, les exploitants de bars doivent penser à se diversifier pour éviter la fermeture et proposer des activités annexes comme le snacking, l’épicerie, le point poste etc… quand cela est possible.

La reprise d’un bar reste toujours intéressante aujourd’hui financièrement pour tous ceux qui savent animer leur établissement car les marges dégagées sur certains produits comme le café, la bière et les boissons non alcoolisées restent toujours d’un bon niveau.