MICHEL SIMOND

Premier réseau national de conseil en cession et reprise de commerces et entreprises.

En savoir + sur nous

Trouver un cabinet

info@msimond.fr

0 825 08 11 08 : 0,15 € / min

Se connecter

Michel Simond
16/11/2020

Retrouvez le baromètre du groupe Michel SIMOND sur le site de l'Hôtellerie Restauration.

Ce mois-ci, c'est Emmanuel Barbier, directeur associé du cabinet Michel SIMOND Nice qui commente la tendance du marché des bars-tabacs et des bars-brasseries :

"Nous constatons la même tendance à la baisse sur notre marché local des Alpes-Maritimes, bien que les commerces, dits essentiels comme les tabacs secs, supérettes et supermarchés, ainsi que les autres activités, résistent mieux sur le marché de la cession-acquisition. Une majorité de ces commerces a même enregistré une augmentation notable de son chiffre d'affaires sur l'année 2020.

Les transactions cohérentes par rapport au marché (prix de  vente corrélé à la rentabilité, la pérennité et à la qualité des immobilisations),  adossées à des profils de  repreneurs professionnels ayant validé leurs compétences de gestionnaire dans leur(s) précédente(s) entreprise(s), tout en disposant d'un apport financier d'au moins 30% du prix de cession, ne rencontrent pas plus de difficultés pour trouver un financement auprès des organismes bancaires.

La baisse du nombre de transactions s'explique aussi par des prix de cessions affichés élevés par rapport au marché (les affaires ayant souvent été achetées selon une tendance de prix de vente supérieurs il y a quelques années par rapport au marché actuel), des montants d'apports en baisse de la part des acquéreurs pour financer les opérations de reprise, ainsi que la conjoncture et la frilosité des banques à financer les projets, notamment sur les reprises par des primo-accédants et/ou personnes en reconversion.

La baisse est importante sur la demande des bars licence IV, l'un des secteurs les plus en difficulté (parmi d'autres) depuis les obligations de fermeture, en plus d'être souvent vétustes au regard des nouvelles réglementations et normes. Les bars-brasseries n'échappent pas au phénomène bien que la demande soit supérieure à celle des bars purs.

Nous souhaitons témoigner notre soutien à tous les commerçants et chefs d'entreprise ainsi qu'à leurs équipes pour traverser cette actualité compliquée.

Nous travaillons activement et sans relâche pour entretenir et redynamiser  le marché de la transmission d'entreprise."

Retrouvez cet article sur le site internet de l'Hôtellerie Restauration ICI

Retrouvez l'ensemble de nos cabinets ICI