MICHEL SIMOND

Premier réseau national de conseil en cession et reprise de commerces et entreprises.

En savoir + sur nous

Trouver un cabinet

info@msimond.fr

0 825 08 11 08 : 0,15 € / min

Se connecter

Michel Simond
18/12/2015

Avant d’intégrer le réseau Michel Simond, quel métier exerciez-vous et dans quelle(s) circonstance(s) avez-vous rejoint le groupe MS ?

J’ai intégré le groupe Michel Simond à l’automne 2003.
Précédemment j’ai exercé le métier de restaurateur pendant 6 ans en Savoie puis à Marseille pendant 13 ans.
En 2003, j’ai recherché une affaire et c’est à cette occasion que j’ai rencontré Philippe MOONEY, aujourd’hui directeur du cabinet d’Avignon et un des franchisés ayant repris le groupe Michel Simond en 2015, qui était alors consultant. A son initiative, j’ai eu rendez-vous avec Jean BESSARD, franchisé sur les départements 13,83,84,04,05 et 06.
J’ai alors participé en septembre 2003 à une formation initiale à La Roche Sur Foron, au siège du réseau, animée par l’un des dirigeants du groupe. Cette formation m’a convaincu de l’intérêt de ce métier.

Pourriez-vous nous dresser en quelques mots votre parcours depuis votre intégration chez Michel Simond ?

J’ai signé mon contrat d’agent commercial le 7 Octobre 2003 et mon premier compromis au mois de Décembre de la même année. Mon secteur géographique s’étendait de Marseille à Toulon, je parcourais plus de 50 000 kilomètres par an.

Comment êtes-vous devenu franchisé ?

Le franchisé de cette zone, Jean Bessard, vendait une partie de son secteur, je me suis porté acquéreur en 2008 de Marseille puis du Var. Le métier me fascinait et je ne voulais pas dépendre d’un tiers qui aurait remplacé Jean BESSARD avait qui j‘entretenais d‘excellents rapports.

Vous avez reçu au mois de septembre l’insigne MS d’OR ** qui récompense les directeurs de cabinet ayant atteint 2M de CA. Quel est le secret d’un « bon consultant » MS selon vous ?

Un bon consultant est quelqu’un qui a envie. Cette condition remplie, il faut respecter scrupuleusement la méthode, beaucoup travailler et surtout rester humble.
En travaillant beaucoup, on occupe le terrain et par conséquent on attire la chance, car il en faut beaucoup pour avoir des résultats linéaires d’années en années. Il n’y a pas de hasard.

Vous avez accepté en septembre de devenir président de l’association des franchisés. Quel(s) rôle(s) dois jouer l’association des franchisés selon vous?

En Septembre 2015 je me suis proposé pour prendre la présidence de l‘association pour défendre l’éthique de la franchise. Je fais partie des « anciens » et de ce fait, je souhaite agir dans l’intérêt collectif en défendant les intérêts de chacun des franchisés qui donnent beaucoup d‘énergie.

Christophe GERME - Directeur du cabinet MS de Toulon