MICHEL SIMOND

Premier réseau national de conseil en cession et reprise de commerces et entreprises.

En savoir + sur nous

Trouver un cabinet

info@msimond.fr

0 825 08 11 08 : 0,15 € / min

Se connecter
  • Se connecter

Michel Simond MSD
11/05/2016

« Le banquier tient compte de la rentabilité du prédécesseur mais ne néglige pas la fiabilité du projet de l’acquéreur et son professionnalisme. Celui ci doit apporter un prévisionnel cohérent avec un certain équilibre entre le prêt demandé, le
montant de l'apport, les investissements a réaliser et la rémunération qu'il veut en tirer. Son estimation doit rester proche des chiffres du vendeur. A cet effet, l'acheteur doit disposer d'un état des finances et du matériel précis et fiable sur lequel il peut se baser. Par exemple, les ventes en porte a porte (tournées) ou en portage livraisons) ne peuvent guère être valorisées s'il n'y a pas de contrats derrière. Faire intervenir une tierce partie neutre et professionnelle permet sans aucun doute de sécuriser la transaction, de viabiliser un projet d'installation et de rassurer un financeur ». David Sépulcre, Directeur du Cabinet Michel Simond des Pyrénées-Orientales (Aude, Ariège, Andorre)

Retrouvez l'intégralité de cet article dans le supplément du Magazine "La Toque" du mois de Mai.

Consultez le site web de La Toque ici