MICHEL SIMOND

Premier réseau national de conseil en cession et reprise de commerces et entreprises.

En savoir + sur nous

Trouver un cabinet

info@msimond.fr

0 825 08 11 08 : 0,15 € / min

Se connecter

Michel Simond
30/04/2014

Selon une note publiée par l'INSEE, en 2013, la fréquentation totale des hébergements collectifs en France métropolitaine frôle les 400 millions de nuitée (+ 0,7 %) après avoir stagné en 2012. 

L’activité reste atone dans les hôtels (197,9 millions de nuitées, soit - 0,3 %), mais elle continue de progresser dans les résidences hôtelières et de tourisme (68,2 millions de nuitées, soit + 1,5 %). Les résidences constituent de plus en plus une alternative à l’hôtellerie traditionnelle. 
Enfin, l’activité se redresse fortement dans les campings, avec 108,7 millions de nuitées sur l’ensemble de la saison (mai à septembre), soit + 2,8 % par rapport à la saison 2012. 

Comme en 2012, l’afflux des clientèles internationales (+ 4,8 %) compense le recul de la clientèle française (- 1,2 %). La hausse de la fréquentation étrangère est d’abord portée par les clientèles asiatiques et américaines, et, dans une moindre mesure, européennes ; les clientèles extra-européennes représentent désormais 33 % des nuitées hôtelières étrangères contre 27 % en 2010. L’accroissement des clientèles étrangères est par ailleurs plus marqué dans les zones littorales et les espaces urbains.

Tous types d’hébergements confondus, la durée moyenne des séjours baisse (- 0,7 %), pour les touristes français comme étrangers. Enfin, les clients continuent de privilégier les établissements (hôtels et campings) classés, au détriment des non-classés.


Retrouvez l'intégralité de l'étude en cliquant ici