MICHEL SIMOND

Premier réseau national de conseil en cession et reprise de commerces et entreprises.

En savoir + sur nous

Trouver un cabinet

info@msimond.fr

0 825 08 11 08 : 0,15 € / min

Se connecter

Michel Simond
01/06/2017

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ? Dans quelle(s) circonstance(s) avez-vous commencé à collaborer avec le groupe Michel Simond ?

Nous avons rencontré les dirigeants de Michel Simond Nice sur un plan d’abord amical. Après avoir échangé sur nos expériences professionnelles, ainsi que sur notre conception commune de la gestion d’un dossier de cession, nous avons décidé d’entamer une collaboration.

Notre première affaire était un snack, certes de taille modeste, mais avec certaines difficultés tenant notamment à l’extraction et aux nuisances olfactives. Cela a été l’occasion de constater notre complémentarité sur un dossier difficile que nous avons mené à son terme.

Nous avons depuis toujours souhaité poursuivre et développer notre collaboration, dans l’intérêt de nos clients respectifs.


Quels sont vos rôles clés dans le cadre de votre collaboration avec le Cabinet d’Affaires Michel Simond de Nice ?

Nous intervenons principalement à compter de l’acceptation de l’offre afin de formaliser un compromis, lever l’ensemble des conditions suspensives puis recueillir l’acte de cession définitif.

J’ajoute que :
- Nous intervenons fréquemment en amont auprès des consultants du cabinet Michel Simond, afin de répondre à leurs questions juridiques dans le montage des dossiers et/ou les négociations et notamment sur :
o des questions de fiscalité ;
o des questions relatives aux baux ;
o des questions relatives au droit du travail.

 - Nous sollicitons également le cabinet Michel SImond pour nos clients lorsque ces derniers sont en recherche d’acquisition, ou vendeurs de leur outil professionnel.


Quels sont, selon vous, les atouts du réseau Michel Simond ?  

Outre le professionnalisme des différents intervenants, le principal atout du réseau Michel Simond réside dans son caractère national. Nous constatons tout particulièrement que la plupart des acheteurs sont domiciliés hors région PACA et choisissent le réseau Michel Simond pour structurer leur projet professionnel sur la Côte d’Azur. J’ai constaté que les autres agences ne disposent souvent pas du même réseau. Par ailleurs, l’accompagnement du Cabinet MS pour cédants et cessionnaires, très complet, va bien plus loin que ne le font les autres professionnels du secteur, cela apportant un certain confort à la cession pour tous les intervenants.


Selon vous, quelles sont les spécificités du secteur de la transmission de fonds de commerce ? 

Je pense tout d’abord qu’il faut comprendre la cession d’entreprise en intégrant la cession de fonds de commerce, mais également la cession de société qui est fréquente sur les affaires dont le prix de cession est supérieur à 500 K€ pour des raisons tenant à la fiscalité.
Sans être exhaustif, nous ne pouvons notamment retenir les spécificités suivantes :
- une technicité de plus en plus accrue en raison de la multiplicité des réglementations diverses susceptibles d’impacter les exploitations (accessibilité, hygiène, extraction, ERP, droit d’occupation des terrasses, règlement de copropriété...). C’est une source de responsabilité pour l’agent et l’avocat ;
- l’importance du caractère intuitu personae de l’affaire ;
- le rôle essentiel des établissements bancaires dont l’on anticipe parfois difficilement le positionnement.


En vue de votre expérience, avez-vous un conseil à donner aux cédants et aux repreneurs ?

La principale erreur à ne pas commettre est de surestimer le business plan. A l’inverse, il est sans doute préférable d’être pessimiste. De la même manière, il me semble important, surtout dans le domaine de la restauration, d’évaluer l’impact du cédant sur le fonds de commerce tant vis-à-vis du chiffre d’affaires que des salariés.

Sur le plan technique et juridique, il appartient au consultant MS et au conseil de procéder à toutes les diligences requises.


A ce jour, quelle est l’affaire qui vous a le plus marqué ? 

La cession d’un hôtel à Nice au cœur du mois d’août pour 1,5 millions d’euros payés comptant sans financement et sans compromis préalable, négocié en trois semaines. Les acheteurs poursuivent actuellement l’exploitation de cet établissement.