MICHEL SIMOND

Premier réseau national de conseil en cession et reprise de commerces et entreprises.

En savoir + sur nous

Trouver un cabinet

info@msimond.fr

0 825 08 11 08 : 0,15 € / min

Se connecter

Michel Simond
03/10/2019

#ExpertsMSđź“Ś

Retrouvez chaque mois le baromètre du groupe Michel Simond sur le magazine de l'Hôtellerie Restauration.
Ce mois-ci, c'est Pascal Henneuse, Directeur des cabinets de Saint-Brieuc, Vannes, Brest qui commente la tendance du marché des Bars Tabacs / Bars Brasseries en Bretagne : 
“Le marché du bar- tabac reste un marché dynamique malgré une incertitude sur les prix du tabac et le devenir du métier de buraliste. En Bretagne, l’éloignement des frontières, préservent les commerçants de l’évasion de chiffres d’affaires vers des pays limitrophes où le tabac est moins cher. La possibilité pour les propriétaires de diversifier les services proposés (services postaux, ventes de billets SNCF, cigarettes électroniques, puces de téléphone….) et le maillage territorial qui fait que le bar-tabac reste un commerce de proximité incontournable, sont des atouts importants.
Sur ce segment, on constate de nombreuses reconversions mais également des transactions entre professionnels qui achètent des affaires d’une plus grosse importance. Les banques financent plus facilement l’activité bar-tabac qui dégage une bonne rentabilité.
Concernant le marché des bars-brasseries, nous constatons un tassement des ventes avec une baisse du nombre d’acquéreurs. L’appétence pour ces métiers subit un recul, excepté pour les zones côtières qui restent
toujours dynamiques. Sur ce marché, la frilosité des banques s’accentue, et celui-ci reste réservé aux professionnels confirmés disposant d’un apport minimum de 30 % avec des réelles compétences de gestionnaire.”