MICHEL SIMOND

Premier réseau national de conseil en cession et reprise de commerces et entreprises.

En savoir + sur nous

Trouver un cabinet

info@msimond.fr

0 825 08 11 08 : 0,15 € / min

Michel Simond MSD
14/06/2013

Un nouveau compte de paiement accessible à tous, même en cas d'interdit bancaire, pourra bientôt être souscrit chez les buralistes. 

Imaginée par la Financière des paiements électroniques, cette nouvelle activité vient d'être autorisée.

Une souscription en quelques minutes

Le buraliste, agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP), vérifiera de visu la pièce d'identité du souscripteur avant d'associer la carte bancaire au compte sur son terminal de paiement. Il pourra ainsi remettre au nouveau souscripteur un ticket, comprenant son relevé d'identité bancaire et un identifiant nécessaire pour consulter et faire des opérations sur son compte par Internet.

Ce compte ne permet que de retirer aux distributeurs ou de dépenser l'argent disponible sur celui-ci, aucun découvert, aucun crédit ni aucune épargne. C'est pourquoi aucune information sur les revenus ou le patrimoine du client n'est exigée.
Le prix à payer pour cette grande discrétion? La Financière des paiements électroniques promet qu'il sera deux fois moins élevé qu'une carte bancaire de base dans une banque.

Vous pouvez consulter l'intégralité de l'article sur le site Le Figaro.fr