MICHEL SIMOND

Premier réseau national de conseil en cession et reprise de commerces et entreprises.

En savoir + sur nous

Trouver un cabinet

info@msimond.fr

0 825 08 11 08 : 0,150 ttc / min

Michel Simond MSD
05/12/2012

Un commerce/ une entreprise est valorisé en fonction d'un certain nombre de critères, aussi bien qualitatifs (marché, positionnement, perspectives de développement, etc.) que quantitatifs (chiffre d'affaires, rentabilité, etc.).

Il existe de nombreuses méthodes qui permettent de valoriser mon droit au bail, mon fonds de commerce ou les titres de ma société (parts sociales ou actions). Ces méthodes basées sur des éléments chiffrés (bilan, compte de résultat, etc.) reflètent principalement la dimension quantitative. Afin de tenir compte des éléments qualitatifs (emplacement, type de clientèle, etc.), il est important de les impacter sur la valeur (plus souvent, fourchette de valeur) finalement retenue. 

Attention, la valeur d'un commerce ou d'une entreprise n'est pas son prix définitif. Le prix définitif sera déterminé par les négociations entre le repreneur et le cédant. Et n'oubliez pas, le juste prix est d'abord et avant tout celui qui permettra la pérennité de l'exploitation ;  donc bien souvent celui qui permettra au repreneur de vivre décemment tout en remboursement les emprunts liés à la reprise.