MICHEL SIMOND

Premier réseau national de conseil en cession et reprise de commerces et entreprises.

En savoir + sur nous

Trouver un cabinet

info@msimond.fr

0 825 08 11 08 : 0,15 € / min

Se connecter
Vous voulez en savoir plus sur Michel Simond ?
Suivez l’actualité de nos cabinets : présence sur des salons professionnels, signature de partenariats, …
19 résultat(s)
temoignage michel simond

Interview Michel Simond : Consultant I.E Besançon

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Elisa Zisswiller, j’ai 24 ans et j’ai rejoint le réseau Michel Simond il y a 1 an. Titulaire d’un BTS en gestion de l’entreprise, j’ai choisi de me spécialiser dans l’immobilier en poursuivant mes études avec une licence Responsable d’affaires en immobilier, en alternance. C’est à cette occasion que j’ai rencontré Emmanuel Guinchard, directeur du Cabinet Michel Simond de Besançon. Pendant une année j’ai donc allié études et développement de l’immobilier commercial au sein du Cabinet de Besançon. Mes études désormais terminées, je continue l’aventure en tant que consultante Enseignes et Immobilier commercial.


Qu’est-ce qui vous a attiré dans le métier de consultant en immobilier commercial ? Et qu’est-ce-qui vous a poussé à rejoindre le cabinet MS de Besançon ?

Travailler dans l’immobilier commercial c’est avant tout des relations humaines avec un véritable service pour nos clients. Le relationnel est une grande partie du travail, ensuite, travailler avec des professionnels est d’autant plus intéressant. Chaque dossier est unique et nos interlocuteurs ont des exigences et attentes spécifiques. J'apprécie chaque jour les différents aspects du métier, cela est très enrichissant et la routine n'a pas sa place dans mon quotidien !

Ce qui m’a convaincue de rejoindre le réseau Michel Simond c’est d’abord l’existence d’un réseau national, des outils adaptés au métier, une équipe très professionnelle en local et surtout la possibilité de développer l’activité « Immobilier commercial » au sein du Cabinet de Besançon. Cela représente un vrai challenge et une réelle motivation au quotidien. Il y a encore beaucoup à faire et c’est tant mieux.

 

Pouvez-vous nous décrire vos missions quotidiennes au sein du cabinet MS de Besançon ?

Une semaine type se décrirait ainsi : prospecter les différents acteurs du marché (bailleurs, foncières) pour leur proposer nos services, contacter des nouvelles Enseignes pour prendre connaissance de leurs besoins et leurs recherches sur le secteur mais aussi, garder le contact avec les Enseignes avec qui nous sommes déjà en relation. Mener à bien les dossiers en cours, conseiller, orienter et rassurer nos clients, leur faciliter les différentes étapes du projet, de la proposition d’achat par exemple à la remise des clés.


Que vous apporte le réseau Michel Simond au quotidien pour vous aider dans votre métier ?

Pour l’activité Immobilier Commercial, le Réseau offre tous les outils nécessaires que ce soit pour la gestion des dossiers, pour la prospection, pour la diffusion des annonces, la communication …

J'échange régulièrement avec mes pairs sur les différents dossiers, sur le marché, sur nos interrogations… Enfin, avoir un responsable Enseignes est un plus afin d’être réactif et efficace face à nos clients.

 

Comment se porte le marché de l’immobilier commercial sur votre secteur (Franche-Comté & Vosges) ? Quel va être selon vous l’impact du COVID à court et moyen terme ?

Le marché est porteur, aujourd’hui les Enseignes sont dans une logique de développement, elles souhaitent s'implanter partout et les villes de taille moyenne deviennent de nouvelles cibles.

Selon moi, à court terme, le COVID va certainement et malheureusement fragiliser, voire accélérer la disparition de certains commerces. En revanche, nous constatons que les projets de nos clients sont reportés mais non annulés. Nous aurons toujours besoin du commerce et le commerce aura toujours besoin de nous. C’est également l’occasion de faire évoluer les relations entre bailleurs et locataires en privilégiant l’entraide et la discussion pour un contrat gagnant-gagnant.

temoignage michel simond

Interview de Nathalie DEMARQUE, Consultante du cabinet MS Conseil Besançon

Pouvez-vous vous présenter ? (Nom, prénom, profession, parcours)

Demarque Nathalie, je suis issue de la formation par alternance en milieu bancaire, diplômée de l'ITB. J'ai ressenti le besoin de travailler en indépendante après avoir travaillé pendant 24 ans en banque à différents postes dans le réseau et en siège. Comme je souhaitais poursuivre le développement et l'exploitation de mes compétences acquises en milieu bancaire, je me suis tournée vers le réseau de cabinets MS Conseil pour y exercer au titre de consultante en transactions. Je connaissais déjà ce réseau atypique, pour avoir accompagné en financements certains de leurs clients quand j'étais en poste de Chargée d'affaires professionnels sur les Vosges, il y a quelques années maintenant. Les premiers contacts ont été très riches dans la qualité d'échange avec Emmanuel Guinchard qui est l'exploitant du Cabinet MS Conseil auquel je suis rattachée et très rapidement nous avons souhaité travailler ensemble.

Pouvez-vous nous décrire vos missions au sein du groupe Michel Simond ?

À ce titre, je suis consultante sur le département des Vosges. J’accompagne les cédants comme les repreneurs dans leur projet entrepreneurial. Cela dépasse la simple mise en relation des parties, puisque je m'appuie sur la méthode Michel Simond qui a été développée sur plus de 20 ans d'expertise. Grâce à une maîtrise globale des principaux aspects techniques liés à la transmission des TPE comme des PME apportée par le réseau, je suis en capacité d'être force de proposition dans les modalités de cessions, sur le montage financier, mais également de réaliser le courtage en financement, afin d'apporter une solution optimisée pour les deux parties et augmenter les chances de réussite des projets. Prochainement, je serai également Consultante en courtage de prêts professionnels pour MS Financement, ce qui me permettra d'accompagner encore plus durablement mes clients ainsi que toute entreprise locale en recherche d'un financement adapté à ses besoins aux meilleures conditions. Ainsi, je serai dans l'exercice d'un métier commercial et de conseil en phase avec mes compétences et valeurs !

Vous qui accompagnez au quotidien des entrepreneures et entrepreneurs, percevez-vous une augmentation de projets portés par des femmes ?

Les jeunes femmes semblent être plus en capacité de se libérer de contraintes que s'imposaient leurs aînées ou qu'on leur imposait. Elles osent se réaliser dans pas mal de domaines dont celui de la sphère professionnelle.
Il y a un mouvement de fonds qui tend à libérer les forces créatrices et productives des femmes. En dehors de l'évolution des mentalités, les réseaux d'entraide des femmes entrepreneures y participent largement en relayant des images de femmes-modèles qui ont osé et réussi.
Il y a aussi les actions en faveur du financement des projets professionnels des femmes. Je pense à titre d'exemple à la garantie ÉGALITÉ FEMMES (ex FGIF) qui est un dispositif national mis en place par France Active dédié aux femmes entrepreneures. Il leur permet un accès facilité au crédit bancaire pour financer la création, la reprise ou le développement de leur entreprise, grâce à un accompagnement en contre-garantie.

Quels conseils donneriez-vous à vos pairs afin de se démarquer en tant que femme dans un univers commercial ?

Restez vous-même. Travaillez avec vos valeurs et vos convictions et surtout développez votre business sans chercher à travailler au masculin.
Personnellement, je ne me suis jamais dit que je suis une femme quand je me pense force de travail. Pourquoi se poser en femme dans le milieu professionnel ?
Se poser ce genre de question, s'est se poser une forme de "handicap psychologique" que nous n'avons pas à nous imposer.
Dans les métiers de conseil et de commercial , nous n'avons pas de contraintes liées à des capacités physiques, aussi pouvons-nous librement nous exprimer dans cette typologie de métier, comme la gent masculine.
Pour ce qui est des contraintes extérieures liées aux préjugés issus de schémas de pensées archaïques, il faut y opposer nos résultats et nos capacités d'adaptation.
Enfin, pour les contraintes d'ordre de contrainte vie privée. Pourquoi ne pas les partager ou les déléguer ?
En résumé, je suis pour se démarquer en ne se démarquant pas au regard de son sexe.

temoignage michel simond

Interview de Nathalie MAILLY, Directrice du cabinet MS Conseil La Réunion

Pouvez-vous vous présenter ? (Nom, prénom, profession, parcours)

MAILLY Nathalie, j’ai travaillé pendant 28 ans en banque en tant que chargée de clientèle des particuliers, puis des professionnels et j’ai terminé en tant que directrice d’agence.

En 2015, je décide de me mettre à mon compte pour devenir experte en financement des professionnels et spécialiste de la relation banque/entreprise. Pour étoffer mon offre de services, je suis depuis récemment Directrice du cabinet d’affaires MS Conseil de Réunion-Mayotte.

Diplômée de l’ITB, d’un master en Management Administration des Entreprises, j’ai pu pendant mon parcours me former chez Francis LEFEBVRE Paris autour de la gestion et le pilotage d’activité d’entreprise. Je continue à assoir mon expertise par une formation à First Finance Institute – HEC Paris.

Vous qui accompagnez au quotidien des entrepreneures et entrepreneurs, est-ce selon vous plus compliqué pour une femme que pour un homme de se lancer ? Sur quels points ?

Dans le monde des entreprises, il n’est pas plus compliqué pour une femme de se lancer que pour un homme. De mon expérience, je dirais même que c’est un atout si nous savons mettre en avant notre savoir, notre savoir-faire et notre savoir-être. Il faut avoir une vraie expertise, de l’organisation et de la motivation pour réussir.

La disponibilité est essentielle dans ce métier. Et surtout, il faut aimer ce que l’on fait. Non pas par passion, mais par conviction.

Dans quelles valeurs de Michel Simond vous retrouvez-vous ?

Je me retrouve dans MICHEL SIMOND à travers son expertise, sa méthode et sa proximité avec le monde des entreprises.

Ce sont pour moi les valeurs essentielles d’un cabinet d’affaires pour réussir et Michel SIMOND c’est pour moi la référence, le réseau et de nombreux partenariats adéquat pour assurer la réussite des projets des entrepreneurs.

Avez-vous des conseils à donner aux femmes qui souhaitent entreprendre ?

Si j’ai un conseil à donner aux femmes, ne pas avoir peur de se mettre en avant et de revendiquer son expertise.

Il faut être déterminé avec de vrais objectifs, de réelles compétences et UNE expertise à faire valoir auprès des entreprises, c’est cela pour moi la clé de la réussite.

Comme on dit : « Derrière un grand homme, se cache toujours une femme »… Nous contribuons très souvent à la réussite de nombreux entrepreneurs.

temoignage michel simond

Interview de Lisa LAMONGIE, Responsable du cabinet MS Conseil Agen

Pouvez-vous vous présenter ? (Nom, prénom, profession, parcours)

Lisa LAMONGIE, responsable du Cabinet MS Agen. Le cabinet couvre trois départements : la Dordogne, le Gers et le Lot-et Garonne avec une équipe de 6 consultants.

J’ai travaillé pendant plus de 15 ans sur des postes de Direction commerciale et Marketing au niveau national et export. Puis l’appel du changement... le  cap des 40 ans aidant (!) m’a rattrapé et nous avons décidé de prendre une année sabbatique pour faire le tour de l’Atlantique à la voile en famille.

Revenue sur la terre ferme, enrichie de cette expérience et par un concours opportun de circonstances, j’ai rencontré le Directeur de MS Agen qui venait de racheter le cabinet MS Agen début 2019. Pour continuer sur la lancée de la découverte mais cette fois professionnelle, le challenge que me proposait Ludovic m’a plu : je suis entrée au sein du cabinet MS Agen en tant qu’assistante commerciale pour apprendre le métier et depuis le début d’année 2020 je suis Responsable du Cabinet MS Agen en charge de la gestion opérationnelle du Cabinet.

Pouvez-vous nous décrire vos missions au sein du groupe Michel Simond ?

Les missions sont multiples et variées.

Je consacre 60% de mon temps à de l’action commerciale et 40% au suivi des dossiers de vente.

L’action commerciale : je mets un accent particulier au quotidien sur deux axes qui ne vont pas l’un sans l’autre et que nous estimons essentiels à la satisfaction de nos clients : d’une part la collaboration et la proximité avec les consultants qui sont sur le terrain pour le partage des informations, l’analyse marché, la connaissance des dossiers vendeurs, et d’autre part la gestion des acquéreurs (appels entrants, prospection directe téléphonique…) de manière à créer du flux au sein du cabinet  et sur le terrain. Mon rôle, entre autres, consiste donc à organiser ce flux de manière à préparer au mieux le passage de main aux consultants lorsqu’ils reçoivent les acquéreurs sur le terrain. Nous recevons dans tous les cas, les acquéreurs au cabinet de manière à présenter la valeur ajoutée du réseau MS, de notre équipe et de poser le cadre de notre future collaboration.

Le suivi des dossiers de vente : au cabinet je fais le lien entre les consultants, les vendeurs, les acquéreurs,  les rédacteurs d’actes (avocats, notaires…) de manière à accompagner au mieux nos clients dans la démarche d’acquisition. Mon rôle commence dès que le projet de cession / acquisition, entre vendeur et acquéreur, est conclu par le consultant. Cela passe par le montage des dossiers financiers, la préparation des pièces pour le compromis de vente, l’accomplissement des formalités administratives ou réglementaires selon le type d’affaires.

Vous qui accompagnez au quotidien des entrepreneures et entrepreneurs, percevez-vous une augmentation de projets portés par des femmes ?

Sur nos trois départements et avec le recul d’une petite année au sein du réseau MS pour ma part, je constate que nous avons de plus en plus de couples repreneurs où la femme joue un rôle tout aussi prépondérant que l’homme dans les critères de sélection, lors des visites, dans l’analyse des dossiers et bien sûr dans la décision finale d’achat! La plupart du temps nous observons une réelle complémentarité des compétences dans l’approche en couple.  Ce profil est de plus en plus fréquent notamment lors de réorientations ou changements de vie professionnelle et/ou géographique.

Nous pouvons aussi avoir des projets portés par des femmes seules avec une expérience professionnelle passée importante. C’est le cas en ce moment où nous accompagnons une acquéreuse dans l’acquisition d’un hôtel bureau en Dordogne.

Quels conseils donneriez-vous à vos pairs afin de se démarquer en tant que femme dans un univers commercial ?

Ai-je l’esprit mal tourné ou la question suppose déjà que nous avons plus d’efforts à fournir dans un monde commercial sous-entendu d’hommes ???

Il y a peut-être des grands traits de caractères qui sont donnés aux femmes de façon générale comme l’écoute, la sensibilité, le côté perfectionniste, le sens du détail, la ténacité, qui sont des atouts pour réussir dans un univers commercial. Ceci dit, homme ou femme, je dirais peu importe… mais si nous en avons hérité « naturellement », alors c’est super ! Profitons-en !!!

temoignage michel simond

Interview de Maitre Jean-Philippe S., avocat collaborant avec le Cabinet MS de Nice

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ? Dans quelle(s) circonstance(s) avez-vous commencé à collaborer avec le groupe Michel Simond ?

Nous avons rencontré les dirigeants de Michel Simond Nice sur un plan d’abord amical. Après avoir échangé sur nos expériences professionnelles, ainsi que sur notre conception commune de la gestion d’un dossier de cession, nous avons décidé d’entamer une collaboration.

Notre première affaire était un snack, certes de taille modeste, mais avec certaines difficultés tenant notamment à l’extraction et aux nuisances olfactives. Cela a été l’occasion de constater notre complémentarité sur un dossier difficile que nous avons mené à son terme.

Nous avons depuis toujours souhaité poursuivre et développer notre collaboration, dans l’intérêt de nos clients respectifs.


Quels sont vos rôles clés dans le cadre de votre collaboration avec le Cabinet d’Affaires Michel Simond de Nice ?

Nous intervenons principalement à compter de l’acceptation de l’offre afin de formaliser un compromis, lever l’ensemble des conditions suspensives puis recueillir l’acte de cession définitif.

J’ajoute que :
- Nous intervenons fréquemment en amont auprès des consultants du cabinet Michel Simond, afin de répondre à leurs questions juridiques dans le montage des dossiers et/ou les négociations et notamment sur :
o des questions de fiscalité ;
o des questions relatives aux baux ;
o des questions relatives au droit du travail.

 - Nous sollicitons également le cabinet Michel SImond pour nos clients lorsque ces derniers sont en recherche d’acquisition, ou vendeurs de leur outil professionnel.


Quels sont, selon vous, les atouts du réseau Michel Simond ?  

Outre le professionnalisme des différents intervenants, le principal atout du réseau Michel Simond réside dans son caractère national. Nous constatons tout particulièrement que la plupart des acheteurs sont domiciliés hors région PACA et choisissent le réseau Michel Simond pour structurer leur projet professionnel sur la Côte d’Azur. J’ai constaté que les autres agences ne disposent souvent pas du même réseau. Par ailleurs, l’accompagnement du Cabinet MS pour cédants et cessionnaires, très complet, va bien plus loin que ne le font les autres professionnels du secteur, cela apportant un certain confort à la cession pour tous les intervenants.


Selon vous, quelles sont les spécificités du secteur de la transmission de fonds de commerce ? 

Je pense tout d’abord qu’il faut comprendre la cession d’entreprise en intégrant la cession de fonds de commerce, mais également la cession de société qui est fréquente sur les affaires dont le prix de cession est supérieur à 500 K€ pour des raisons tenant à la fiscalité.
Sans être exhaustif, nous ne pouvons notamment retenir les spécificités suivantes :
- une technicité de plus en plus accrue en raison de la multiplicité des réglementations diverses susceptibles d’impacter les exploitations (accessibilité, hygiène, extraction, ERP, droit d’occupation des terrasses, règlement de copropriété...). C’est une source de responsabilité pour l’agent et l’avocat ;
- l’importance du caractère intuitu personae de l’affaire ;
- le rôle essentiel des établissements bancaires dont l’on anticipe parfois difficilement le positionnement.


En vue de votre expérience, avez-vous un conseil à donner aux cédants et aux repreneurs ?

La principale erreur à ne pas commettre est de surestimer le business plan. A l’inverse, il est sans doute préférable d’être pessimiste. De la même manière, il me semble important, surtout dans le domaine de la restauration, d’évaluer l’impact du cédant sur le fonds de commerce tant vis-à-vis du chiffre d’affaires que des salariés.

Sur le plan technique et juridique, il appartient au consultant MS et au conseil de procéder à toutes les diligences requises.


A ce jour, quelle est l’affaire qui vous a le plus marqué ? 

La cession d’un hôtel à Nice au cœur du mois d’août pour 1,5 millions d’euros payés comptant sans financement et sans compromis préalable, négocié en trois semaines. Les acheteurs poursuivent actuellement l’exploitation de cet établissement.




1 2 3 4