MICHEL SIMOND

Premier réseau national de conseil en cession et reprise de commerces et entreprises.

En savoir + sur nous

Trouver un cabinet

info@msimond.fr

0 825 08 11 08 : 0,15 € / min

Se connecter
Vous voulez en savoir plus sur Michel Simond ?
Suivez l’actualité de nos cabinets : présence sur des salons professionnels, signature de partenariats, …
19 résultat(s)
temoignage michel simond

Interview de Sylvain, consultant du Cabinet d'Affaires Michel Simond Paris

Avant d’intégrer le réseau Michel Simond, quel métier exerciez-vous et dans quelle(s) circonstance(s) avez-vous rejoint le groupe MS ?
Après un parcours professionnel au sein du groupe Michelin, puis après avoir créé une entreprise artisanale de vitraux en province, j’ai rejoint, sur les conseils d'un ami d'enfance, le groupe MS.


Pourriez-vous nous dresser en quelques mots votre parcours depuis votre intégration chez Michel Simond ?
En 2010 après avoir cédé mon atelier de vitraux, je tente l'aventure et la reconversion comme consultant au sein du cabinet MS de Boulogne-Billancourt. On m'attribue le secteur de la Défense avec moins de dix affaires en portefeuilles. Cela m'oblige à commencer mon apprentissage en me lançant ''à fond'' dans la prospection. Je découvre alors le monde du CHR et celui de la marche à pieds.
En 2012 je rejoins le cabinet MS de Paris et recommence un second apprentissage du métier dû au mince portefeuille et aux méthodes de travail différentes à Paris.


Quel est le secret d’un « bon consultant » MS selon vous ?
Une seule chose à retenir : P.R.O.C.C
Patience, Rigueur, Organisation, Contact humain et sincère, capacité à donner Confiance. 


Que vous apporte le réseau Michel Simond au quotidien pour vous aider dans votre métier ? 
Les plus pour les relations clients :
Lors de la prospection, MS c'est avant tout l'image transcrite par la carte de visite, qui permet plus facilement un dialogue avec les vendeurs, ainsi qu’avec les acquéreurs, qui nous considèrent en général comme des spécialistes du CHR.

Au niveau administratif :
« Le Linx v2 » est un outil CRM (en devenir) qui va nous permettre de suivre au plus près tous les acquéreurs et les vendeurs. C’est une évolution que nous attendions et qui devrait nous aider à être mieux organisés au niveau administratif et plus performants en général. 

« MS prospect » est un autre outil de prospection très utile, à condition que les envois de mailings soient suivis de relances téléphoniques et de prises de rdvs par le consultant du secteur concerné ou alors par celui qui aurait déjà démarchés en prospection de terrains ce vendeur.

Toutes les formations téléphoniques prévues sont un plus, mais personnellement, je préfère celles qui se font sous forme de réunion autour d’une table ou sur le terrain, et je trouve que dans la formation consultant MS il faudrait prévoir une période de prospection accompagnée.


Qu’est-ce qui vous a attiré dans le métier de consultant en transaction de commerces et d’entreprises ? Et qu’est-ce-qui vous a poussé à rejoindre un cabinet MS ?
En 2010, l'un de mes amis, Directeur d'un cabinet MS, m’a beaucoup parlé du groupe et du métier de consultant. Ayant toujours été attiré par de nouvelles expériences professionnelles et de nouveaux défis, à 50 ans, sur le tard et avant qu'il ne soit trop tard, j'ai eu envie de tenter de nouvelles aventures. 
Je n'avais jusque-là jamais entendu parlé du réseau, mais mon ami m'a vanté les qualités d'une entreprise sérieuse et dynamique, et donné envie de rejoindre MS pour tous les côtés du métier qui m'attiraient : challenge, indépendance, échanges, commerce et gains importants possibles.


A ce jour, quelle est l’affaire qui vous a le plus marqué ?
Toutes les affaires en cours sont marquantes. Il y a les ''petites, les plus importantes, celles qui aboutissent, avec plus ou moins de difficultés et vous procurent une grande satisfaction personnelle et financière, avec une explosion de motivation. Mais il y a malheureusement aussi celles qui n’arrivent pas au bout après vous avoir occupé plusieurs semaines, voire mois, pour rien. Celles-là peuvent vous démotiver et c'est pour ces raisons que tout consultant à besoin d'être soutenu, encouragé et bien encadré afin qu'il puisse garder un moral et une force à toute épreuve.
Aucune transaction n'est simple, toutes sont fragiles. Mais chaque dossier est source de connaissances supplémentaires. 


Sylvain - Cabinet d'Affaires Michel Simond Paris 

temoignage michel simond

Interview de Valérie, consultante chez le Cabinet d'affaires Michel Simond Toulouse

Avant d’intégrer le réseau Michel Simond, quel métier exerciez-vous et dans quelle(s) circonstance(s) avez-vous rejoint le groupe MS ?

J’ai travaillé plus de 20 ans dans le secteur de la communication et des médias. Suite à quelques soucis de santé, j’étais en recherche de reconversion professionnelle plutôt à mon compte mais dans un secteur différent de celui de la communication. J'ai eu la chance de rencontrer, grâce à une amie, le directeur du Cabinet Michel Simond de ma région qui m’a donné envie de tenter cette aventure sur un secteur d’activité auquel je n’avais pas pensé.

Pourriez-vous nous dresser en quelques mots votre parcours depuis votre intégration chez Michel Simond ? 

Je suis consultante depuis 6 ans au sein du même cabinet Michel Simond, exclusivement sur le secteur de l’hyper centre-ville. Ayant fait mes premières ventes plutôt dans le secteur de la restauration, c’est sur ce secteur que je fais actuellement le plus de ventes. Toutefois j'ai la volonté d’élargir mes cibles clientèles pour diversifier mon travail au quotidien et mieux développer mon chiffre d’affaires.

Quel est le secret d’un « bon consultant » MS selon vous ?

Un bon consultant doit être tout d’abord un bon commercial, à l’écoute de ses clients et des évolutions de l’environnement métier, juridique, fiscale et comptable. Il faut savoir prendre du recul, être organisé, se remettre en question, créer un relationnel et surtout travailler ! Je dis souvent que je n’aurai pas pu faire ce métier avec mon caractère à 25 ans.

Que vous apporte le réseau Michel Simond au quotidien pour aider dans votre métier ? 

Divers outils et surtout la force du réseau en national. J'attends des formations techniques (métier, comptable et juridique) qui me permettront de faire la différence avec nos concurrents. Ma motivation est d’apprendre tous les jours.

Qu’est-ce qui vous a attiré dans le métier de consultant en transaction de commerces et d’entreprises ? Et Qu’est ce qui vous a poussé à rejoindre un cabinet MS ?

Je suis née dans une famille de commerçants et du coup cet environnement je le connais depuis toujours et il me plait ! J’ai eu la chance de travailler très longtemps pour un média connu et reconnu, et bien que j’ai envie d’indépendance j’avais besoin d’avoir une marque forte à mes côtés et aussi un patron de Cabinet professionnel et compétent. J’ai trouvé dans cette organisation mon indépendance mais aussi une équipe qui est importante dans certains moments.

temoignage michel simond

Témoignage de Philipe Marion, consultant du cabinet MS Haute-Savoie

-Avant d’intégrer le réseau Michel Simond, quel métier exerciez-vous et dans quelle(s) circonstance(s) avez-vous rejoint le groupe MS ?
 
Je travaillais dans le domaine du tabac et plus particulièrement pour Philip Morris. Je souhaitais donner une nouvelle orientation à ma carrière et j’en ai parlé à Michel Glorie, alors consultant pour le cabinet Michel Simond d’Annecy, qui m’a poussé à postuler pour un poste de consultant au sein de ce cabinet.
 
-Pourriez-vous nous dresser en quelques mots votre parcours depuis votre intégration chez Michel Simond ? 
 
J’ai intégré le cabinet MS d'Annecy il y a 8 ans pour couvrir le secteur de la Haute Savoie et je suis toujours sur ce département. En 8 ans, j'ai changé plusieurs fois de secteur et je pense connaitre 75% du département. 
 
-Quel est le secret d’un « bon consultant » MS selon vous ? (qualités qu’il faut avoir, comment faites-vous la différence, le secret d’un bon négociateur, …)
 
Je pense que la différence se fait par une combinaison de 3 caractéristiques:
 
1) le professionnalisme. Il est nécessaire d’être crédible et les clients, vendeurs et acquéreurs, attendent d’un consultant qu’il leur apporte des conseils et sache de quoi il parle. 
 
2) la force de persuasion
 
3) la patience et la diplomatie. Le consultant est un facilitateur d’affaires, il est le lien entre les différents interlocuteurs.
 
 
-Que vous apporte le réseau Michel Simond au quotidien pour vous aider dans votre métier ?
 
Le logiciel métier, Linx, est un très bon outil et ce, encore plus depuis la mise en place de dossiers prévisionnels plus complets et la refonte de l’espace de financement. Cet outil permet d’être plus professionnels et donc plus productifs.
 
Les formations continues mises en place sont aussi intéressantes et elles couvrent un large éventail de domaines (juridique/fiscale, commercial, communication, …): connaissance de soi, communication avec un client, … mais aussi des tutoriels sur la rédaction et la mise en avant de nos annonces.
 
Enfin le recrutement d’un « chargé d’enseignes » au sein du siège qui assure l’intermédiaire entre les enseignes et les cabinets MS nous facilite la vie. Cela nous permet enfin d’ « attaquer » efficacement le marché des « enseignes » qui nous échappait jusqu’alors.
 
-Qu’est-ce qui vous a attiré dans le métier de consultant en transaction de commerces et d’entreprises ?
 
Ce qui m’a attiré c’est le statut d’indépendant, un métier qui allie le commercial et le côté techniques financières (lecture d’un bilan, évaluation, …). J’aime également la diversité des situations auxquelles nous sommes confrontés au quotidien, c’est un métier où l’on apprend tous les jours.
J’ai voulu faire ce métier au sein du réseau Michel Simond car sur mon département les professionnels de l’intermédiation qui bénéficiaient de la meilleure image et de la notoriété étaient les consultants du cabinet Michel Simond. Alors tant qu’à faire ce métier autant le faire au sein d’une structure reconnue et sérieuse.

temoignage michel simond

Interview d'Anne, consultante du cabinet Michel Simond de Montélimar

Avant d’intégrer le réseau Michel Simond, quel métier exerciez-vous et dans quelle(s) circonstance(s) avez-vous rejoint le groupe MS ?

Je dirigeais une Grande Surface de Bricolage chez les Mousquetaires. Quelques semaines avant la vente des parts sociales, j’ai consulté le site "Cession PME" en quête d’un commerce ou d’une TPE/PME, sans idée précise. Après avoir complété mon profil suite à une annonce qui m’avait interpellée, le cabinet MS Drôme/Ardèche m’a contactée. L’assistante m’a expliqué alors que l’affaire était en compromis et tout de suite a enchaîné sur le métier de consultant en s’appuyant sur les quelques informations que j’avais données sur le site. A l’issu de l’entretien téléphonique, elle m’a convaincue de rencontrer une consultante, une partie de l’équipe, dont elle-même Claudine, notre assistante en chef, puis Philippe Corniquet, son mari et directeur de cabinet. Début 2012, après la formation initiale j’ai eu un démarrage chaotique : quelques compromis mais peu de transformations !
 
Pourriez-vous nous dresser en quelques mots votre parcours depuis votre intégration chez Michel Simond ?

J’ai intégré le cabinet de Montélimar pour m’occuper du secteur du nord de la Drôme et de l’Ardèche. Même si ce secteur est proche de mon domicile, je connaissais assez mal la région. Dans le cadre de mon parcours, j’avais été amenée à me déplacer beaucoup dans tout l’hexagone. J’ai repris un portefeuille déjà bien rempli mais il fallait renouer avec les vendeurs et me familiariser avec un secteur principalement rural. Je me suis ensuite occupée de l’agglomération de Valence après le départ de la consultante attitrée. La mixité des zones m’a permis d’étoffer mon portefeuille et les opportunités se sont multipliées. Expérience et anticipation ont augmenté les succès.
 
 
Quel est le secret d’un « bon consultant » MS selon vous ?

Je ne pense malheureusement pas avoir trouvé le secret ! Cependant les principales qualités (innées ou à développer) sont selon moi : l’écoute et l’adaptabilité, la patience et la persévérance

Que cela soit en situation de négociation ou dans la relation commerciale, une bonne écoute donne souvent la solution aux problèmes voire au blocage rencontré. 

L’adaptabilité permet de calibrer son discours au profil de son interlocuteur ou selon l’étape du processus de vente. 

La patience et l’écoute permettent de ne pas se lever trop tôt de la table des négociations. Très souvent, après un long silence, dont il ne faut pas avoir peur, le vendeur qui aura rejeté au préalable votre offre d’achat, sera enclin à reprendre le dialogue en ouvrant une nouvelle fenêtre de négociation. 

Enfin il me paraît essentiel de préciser qu’il n’y a pas de bon consultant sans une bonne équipe. L’occasion m’est donnée d’adresser à chacun toute ma reconnaissance quant à son soutien et ses encouragements lorsque les échecs étaient plus nombreux que les réussites. En particulier à Claudine et Philippe Corniquet, Stéphanie au secrétariat et bien sûr mes collègues consultants qui se reconnaîtront pour leurs conseils avisés.
 
 
Que vous apporte le réseau Michel Simond au quotidien pour aider dans votre métier ? 

Incontestablement la base de données des acquéreurs et les croisements à partir du logiciel interne, le Linx. La notoriété du réseau auprès des vendeurs qui lui reconnaissent le plus souvent son professionnalisme. Le partenariat tissé avec les établissements bancaires est essentiel même si les relations en local doivent être régulièrement entretenues.
 
Qu’est-ce qui vous a attiré dans le métier de consultant en transaction de commerces et d’entreprises ? Et Qu’est ce qui vous a poussé à rejoindre un cabinet MS ?

Ce qui m’a séduite dans la présentation du métier de consultant et qui me conduit à l’exercer encore aujourd’hui, c’est la dimension multifacette des compétences requises. Commercial et négociateur, rapide et rigoureux dans l’analyse des situations comptables, nous avons aussi le rôle de conseiller avec plus ou moins d’expertise. La qualité de nos relations avec nos partenaires (avocats, notaires, experts comptables et banquiers) nous permet de compléter notre mission. Du côté des vendeurs et des acquéreurs, nous avons le privilège de faire de temps en temps de très belles rencontres avec des personnes passionnées. Parfois au contraire, nous devons faire face à des situations préoccupantes pour des entrepreneurs en détresse. Pas une seule journée ne ressemble à l’autre, cela rend le quotidien palpitant et un parfait remède contre l’ennui !

temoignage michel simond

Témoignages des créatrices de LADY BOOP, prêt-à-porter grande taille (Puy De Dôme)

En 2013, Géraldine Mestries et son associée étaient à la recherche d’un local pour y installer leur boutique de prêt à porter grande taille, allant du 44 au 60 : Lady Boop.

Dès le départ, les deux associées avaient une idée précise de l’emplacement idéal pour leur boutique : la zone commerciale d’Aubière. 

Elles ont donc choisi de faire appel à un cabinet de conseil pour faciliter la concrétisation de leur projet, et se sont installées à Carré Sud, 34 avenue de Cournon à Aubière. Dans leurs recherches, elles ont eu l’occasion de rencontrer plusieurs conseillers mais Géraldine a particulièrement apprécié l’accueil du Cabinet Michel Simond de Clermont Ferrand. 

A toutes les étapes de la réalisation de leur projet, elles ont pu être accompagnées, tant dans les démarches administratives que pour la mise en œuvre des travaux. C’est donc le suivi complet et la dimension résolument humaine des conseillers du Cabinet Michel Simond de Clermont Ferrand qui ont séduit Géraldine et son associée. 

Presque 3 ans après, Lady Boop poursuit son aventure au Centre Commercial Carré Sud à Aubière.



1 2 3 4